07 mars 2012

:: Ciné > Expo Tim Burton à la Cinémathèque Française du 07 mars au 05 août 2012 - Paris

Parti pour vous concocter un autre article, voici qu'au réveil les ondes radio m'ont transporté vers un autre univers, une autre dimension... Celle de l'imagination échevelée du cinéaste le plus adulé du cinéma fantastique,
je veux parler de Tim Burton, à qui la Cinémathèque consacre une exposition qui démarre aujourd'hui, 7 mars 2012...
L'étrange univers de Monsieur Tim méritait largement cet article !


banniere_expo_burton_paris_2012
> Tim Burton : l'âge d'or
Il en aura fait du chemin, Tim, l'ado mal dans sa peau de Burbank qui plus tard dormait littéralement dans les placards des Studios Disney, pour fuir son travail d'animateur sur le long métrage d'animation, Rox et Rouky (!). C'est pendant cette période que naquit, dans les marges des planches à dessin Disney, le film le plus identifiable, par le grand public, de la "touche Burton" : l'Etrange Noël de Monsieur Jack !
Pee Wee, Beetlejuice, Batman, Edward Aux Mains d'Argent, Batman Le Défi, autant de films et de succès qui vont rendre lisible l'imaginaire d'un cinéaste exceptionnel, et convaincre les studios Disney de produire le film phare en stop-motion "L'Etrange Noël...".
Viendront par la suite Ed Wood, Mars Attack, Sleepy Hollow... Jusqu'à ce film, c'est un peu l'âge d'or de la carrière du réalisateur gentiment barré.

> Tim Burton : Doctor Tim et Mister Burton
Avec La Planète des Singes, il s'essaie au film de commande en essayant de lui greffer sa sensibilité. Pour moi, c'est le film "faux-pas" de Burton mais aussi le témoignage d'un changement d'attitude vis-à-vis d'Hollywood. Tim Burton se méfiait de la mecque du cinéma au début de sa carrière. A présent, il semble vouloir l'intégrer...
Big Fish et Charlie et la Chocolaterie sont de bons témoignages de "l'embourgeoisement" de son cinéma qui perd de sa fulgurance et de son identité, rattrapé par la machinerie aliénante hollywoodienne.

Sweeney Todd, sera pour moi le film du sursaut, le signe qu'il ne faut pas enterrer trop tôt le génie iconoclaste de Burbank !

Malheureusement, après Les Noces Funèbres, film en stop-motion, beau mais trop sage, lui succédera Alice aux Pays des Merveilles pour Disney, à la direction artistique aussi brillante que son histoire est ennuyeuse et son message des plus obscurs (alors comme ça maintenant chez Burton, ce sont les monstres qui sont méchants parce qu'ils sont différents ou laids ?! Soit l'antithèse du message qui sous-tend toute sa carrière !)...

En tout cas, je croise fortement les doigts pour que son prochain film Dark Shadows (sortie française le 9 mai prochain) inspiré d'une série TV, renouera avec la période faste du réalisateur.
De celle qui s'expose aujourd'hui de toute sa superbe étrangeté poétique et fantastique, à la Cinémathèque Française pour une rétrospective qui s'annonce EVENEMENTIELLE !!!

affiche_expo_burton_visuel_dark_shadows
> Pour tout savoir sur cette expo :
sur le talent protéïforme de l'artiste et les événements qui gravitent autour de son oeuvre, précipitez-vous sur le site web de la Cinémathèque qui est un modèle rare de lisibilité et de professionnalisme (et qui m'a permis d'appuyer la justesse de mes infos et d'en glaner bien d'autres encore ;-) Bravo et respect aux personnes de la Cinémathèque !

:: Site de la Cinémathèque Française consacré à l'Exposition Tim Burton ::
où vous retrouverez entre autre, la Master Class de Burton en vidéo ainsi qu'une interview réalisée au mois de février dans la perspective de la présente exposition.



De vraies raretés qu'il ne faut louper sous aucun prétexte !!!


A noter également que ce vendredi 9 mars dans vos kiosques à journaux, Tim Burton sera à l'honneur dans un Hors Série des Inrockuptibles qui lui est entièrement consacré :
"Tim Burton, des mondes et des monstres" ! :: ICI ::

Enjoy fans :-D

Posté par _klo2_ à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur :: Ciné > Expo Tim Burton à la Cinémathèque Française du 07 mars au 05 août 2012 - Paris

Nouveau commentaire